Organisé par la DDS/Mono à travers le service SPIRS et financé par le Budget National, cette session a réuni le Préfet et Secrétaire général du département, quelques Directeurs des structures départementales, les Maires, les partenaires techniques et financiers, les différents chefs services de la direction, les médecins coordonnateurs des zones sanitaires et le directeur du CHD. Trois (3) temps forts ont marqué le déroulement de la présente session à savoir : Cérémonie d’ouverture officielle ; Déroulement de la session avec diverses Présentations et débats; Cérémonie de Clôture. Il faut retenir que le Taux partiel d’Exécution physique de la DDS-Mono est de 85,68%, celui financier est de 91,17%. Il faut noter que lacomplétude des données est en baisse. Le taux d’utilisation des services des soins curatifs est en augmentation et est au dessus de l’objectif. Il fautsouligner aussi une augmentation de l’utilisation de soins curatifs chez les enfants de moins de 5 ans.  Malheureusement, le département a connu une baisse de la couverture en CPN en dessous de l’objectif. Pour la CPN4 Le département est loin de l’objectif qui est à 60%. Les différentes présentations sont suivies de débats intéressants et riches ayant permis aux participants de s’informer et de poser leurs préoccupations sur les communications de part et d’autres. Les plus importantes ont trait aux activités non réalisées de BUPDOS, le dépistage des enfants malnutris, la résistance des populations de certaines communes à se faire vacciner contre la COVID 19. La session a pris fin sur les mots de clôture du DDS-Mono et du secrétaire général du département du Mono. Le DDS-Mono a remercié tous les participants et a souhaité que les recommandations formulées à la présente session soient réalisées à 100%. Le Secrétaire Général du Département a remercié les participants pour le travail abattu et a souhaité que les recommandations formulées soient exécutées. Il a ensuite encouragé les responsables à divers niveau à mieux faire pour de meilleures performances en 2022. Il a ensuite souhaité une bonne et heureuse année 2022 avant de souhaiter un bon retour à chacun.